in ,

Les plus gros revenus de transferts depuis 2000 : les grands clubs au sommet – Benfica avec le record

Au cours des 20 années qui ont suivi la création de Transfermarkt, dix clubs ont réussi à gagner plus d’un milliard d’euros en ventes de joueurs – parmi eux, non seulement des clubs de développement ou des équipes dites de tremplin, mais aussi des équipes européennes de haut niveau.

Le Real Madrid, par exemple, se classe huitième parmi les 25 premiers clubs, avec un revenu de 1,09 milliard d’euros. Ce chiffre va à l’encontre des 2,13 milliards d’euros que le club a dépensés, ce qui signifie un déficit de transfert de plus d’un milliard d’euros. Le FC Barcelone est neuvième mais a un déficit similaire. Le Borussia Dortmund a généré 838,6 millions d’euros et est le seul club allemand dans le top 25. Classé 12e, le club de Bundesliga a réussi à générer un bénéfice de transfert de 9,5 millions d’euros depuis 2000.

Publicité

Benfica et Porto ont montré comment gagner de l’argent sur le marché des transferts. Dans le classement des clubs ayant le plus de revenus, Benfica est quatrième avec 1,16 milliard d’euros, et Porto est sixième avec 1,12 milliard d’euros. Les deux équipes ont dépensé moins qu’elles n’ont gagné. Après avoir dépensé sur le marché, Benfica a généré un revenu de 602 millions d’euros et Porto 547,3 millions d’euros – deux chiffres sans précédent dans le football mondial

« Au cours de la dernière décennie, la stratégie de transfert pour Benfica et Porto consistait à signer de jeunes joueurs talentueux et bon marché d’Amérique du Sud et à les vendre avec un bénéfice », a déclaré le directeur régional du Portugal, Marcel de Almeida. « Les exemples de réussite sont Ederson, Di Maria, David Luiz, James, Falcao et Militão ».

Ces profits paraissent bien dans les statistiques, mais l’argent n’a pas complètement fini dans les poches des clubs portugais. « Le problème est que les consultants et les agents gagnent des commissions lorsque les joueurs sont vendus à des clubs de haut niveau », a déclaré M. De Almeida. « De nos jours, les clubs portugais sont obligés de se concentrer sur leurs propres académies car ils ne peuvent plus se permettre d’opérer sur le marché sud-américain. D’autres clubs en Europe, souvent plus riches, ont copié le modèle ».

Le club qui fait le plus souvent la une des journaux lorsqu’il s’agit de transferts est Monaco. L’équipe de la principauté est classée troisième avec des revenus de transferts de 1,18 milliard d’euros, mais 911 millions d’euros ont été gagnés depuis 2014. Cette saison-là, le Real Madrid a acheté James Rodríguez pour 75 millions d’euros. D’autres transferts ont suivi. Anthony Martial, Benjamin Mendy, Bernardo Silva, Fabinho, Thomas Lemar, Kylian Mbappé et huit autres joueurs, qui ont coûté 20 millions d’euros ou plus, ont été vendus.

En incluant l’argent dépensé pour les joueurs entrants, Monaco n’a généré que 144 millions d’euros de revenus, ce qui est principalement dû à la propriété du milliardaire russe Dmitri Rybolovlev. L’oligarque est propriétaire du club depuis 2012 et a lancé le projet avec des dépenses importantes.

Les plus gros revenus de transferts depuis 2000 : les grands clubs au sommet - Benfica avec le record

Votez pour cet article

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Publicité

Hakimi va rejoindre l’Inter Milan – Zorc confirme le départ du BVB

Schalke a conclu des accords avec Schwolow – Ajax et Benfica sont également intéressés